A bien y réfléchir, et puisque vous soulevez la question, il faudra quand même trouver un titre un peu plus percutant.

Une procession funèbre et musicale, entre légendes urbaines grotesques et faits divers macabres, célébration de l’absurdité risible de la mort.
Leur retour au théâtre de rue, avec projections lumineuses, marionnette géante et installations de feu…

C’est leur première répétition publique qu’ils vous proposent aujourd’hui.
« – Sur le plateau du théâtre ?
– Ben oui pourquoi pas ? Vous avez vu le temps qu’il fait dehors ? »
Dans une répétition, tout est "en cours", rien n’est jamais fini. Comme dans la vie. Pleine d’imperfections, mais aussi de potentialités, et de directions infinies. Rien n’est encore achevé, et ces moments de recherche ont ceci de prodigieux que toutes les portes sont encore ouvertes. 
Mais attention aux portes ouvertes, parfois elles claquent…

Distribution


Mise en scène : Philippe Nicolle
assisté de Sarah Douhaire
Ecriture collective sous la direction de Philippe Nicolle avec la participation de Gabor Rassov
Interprétation : Kamel Abdessadok, Christophe Arnulf, Aymeric Descharrières, Servane Deschamps, Pierre Dumur, Olivier Dureuil, Anne-Gaëlle Jourdain, Erwan Laurent, Michel Mugnier, Florence Nicolle, Philippe Nicolle, Laurence Rossignol
Création musicale : Aymeric Descharrières, Erwan Laurent
Technique : Hervé Dilé, Michel Mugnier, Laurence Rossignol
Construction : Michel Mugnier
Création costume : Laurence Rossignol avec Camille Perreau et Sigolène Petey
Création lumière : Hervé Dilé
Postiches : Céline Mougel

Production

Production : 26000 couverts
Coproduction : Atelier 231, Centre National des Arts de la Rue à Sotteville-lès-Rouen - Les Pronomade(s) en Haute-Garonne, Centre National des Arts de la Rue - La Villette, Résidence d’artistes 2015 (Paris) - Scène Nationale de Bayonne et du Sud-Aquitain - Le Channel, Scène Nationale de Calais - Le Grand T, Théâtre de Loire-Atlantique - Théâtre de la Ville d’Aurillac - Le Parapluie, Centre International de Création Artistique (Aurillac) - La Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau - Le Cratère, Scène Nationale d’Alès - Festival des Tombées de la Nuit (Rennes) - Théâtre de l’Agora, Scène Nationale d’Evry et de l’Essonne - Théâtre Brétigny, Scène Conventionnée - La Vache Qui Rue, Lieu de Fabrique des Arts de la Rue à Moirans en Montagne - Ville de La Norville
Avec le soutien de : DRAC Bourgogne - Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté - Ville de Dijon – la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon, Centre national des Écritures du Spectacle - Spedidam

TOURNÉE 2016 1er semestre 2016 (voir calendrier)

Aurillac (15) - Théâtre Municipal et le Parapluie, Alès (30) - Le Cratère Scène Nationale, Sète (34) - Scène Nationale, Clermont l’Hérault (34) - Le Sillon, Nantes - Le Grand T (44), Vélizy-Villacoublay (78) - L’Onde, Quimper (29) - Théâtre de Cornouaille Scène Nationale, Les Sables d’Olonne (85) - Théâtre, Mont-St-Aignan (76) - Centre Dramatique de Normandie et Atelier 231, Evry (91) - L’Agora Scène Nationale, La Norville (91) - Le Marque-Page, Paris - La Grande Halle de la Villette

  • Du 29 au 30 septembre A bien y réfléchir, et puisque vous soulevez la question, il faudra quand même trouver un titre un peu plus percutant au CREUSOT (71)

    L’Arc Scène Nationale

  • Du 5 au 7 octobre A bien y réfléchir, et puisque vous soulevez la question, il faudra quand même trouver un titre un peu plus percutant à OULLINS (69)

    Théâtre de la Renaissance

  • mardi 10 octobre A bien y réfléchir, et puisque vous soulevez la question, il faudra quand même trouver un titre un peu plus percutant à ARGENTAN (61)

    Le Quai des Arts

  • jeudi 12 octobre A bien y réfléchir, et puisque vous soulevez la question, il faudra quand même trouver un titre un peu plus percutant à LANDERNEAU (29)

    L’Atelier Culturel

  • samedi 14 octobre A bien y réfléchir, et puisque vous soulevez la question, il faudra quand même trouver un titre un peu plus percutant à AURAY (56)

    Espace Athéna

  • |