Invité d’honneur : La Poddémie

« A l’invitation de Longitudes JC, les Poddèmes vous présentent leurs traditions pittoresques. Allez à leur rencontre pour des instants uniques d’échange et de convivialité ».
Au centre d’un dérangeant malentendu culturel, le spectateur est ballotté entre des protagonistes hyper-réalistes, les Poddèmes, naïfs et purs, et l’Agence Longitudes J.C. et son animateur Jean-Claude qui mettent tout en œuvre pour tenter de faire entrer ces bons sauvages dans le calibre des animations efficaces. Malaise.

|

Distribution

(sur les trois versions successives)
Christophe Arnulf : Bonaparte
Claire Deshayes : Seconde
Didier Grebot : Arcade
Etienne Grebot : Agnan
Patrice Jouffroy : Derick
Frédérique Moreau de Bellaing : Balbine
Florence Nicolle : Amérique
Philippe Nicolle : Pépin/Jean-Claude
Martin PetitGuyot : Athanase/Jean-Claude
Pascal Rome : Médard/Jean-Claude
Valérie Véril : Toussainte
Jacques Ville : Cyriaque
Cécile Artale : Marie-Cécile
Michel Mugnier : Jean-Michel
Marc Chevillon : Jean-Marc
Laurence Rossignol : Marie-Laurence
Louise Vayssié : Marie-Louise

Le spectateur entrait dans le jeu du vrai et du faux, pouvait intervenir, questionner, réagir, rester ou partir. Il était de toutes façons le témoin du conflit des deux mondes, véritable sujet du spectacle.

Les situations variaient selon les circonstances, lieux et publics, mais à chaque fois, traitaient de la même problématique : l’étrange, l’étranger, le choc des cultures, l’Utopie, l’exotisme de pacotille et le mythe du bon sauvage.

On pouvait aussi y entrevoir une métaphore de notre propre situation contradictoire de saltimbanques (en voie de disparition ?), porteurs de tradition, tentant d’offrir une culture particulière, sur une scène où l’on attend surtout de nous une « animation » efficace. On pouvait y voir une tentative de critique détournée des modes d’implication du spectacle dans notre époque.

Période de tournées : 1996 à 2001

Nombre de représentations : 44