Sens de la Visite

Partant de l’étude d’un certain « patrimoine universel urbain », Sens de la Visite dressait la carte des nouvelles curiosités touristiques, dans un but de détournement systématique. Les légendes, rumeurs, et autres lieux communs, étaient la principale matière utilisée dans ce spectacle déambulatoire, les guides-acteurs ne montrant aucun scrupule à mentir ouvertement sur le patrimoine existant.
Le public était donc conduit à effectuer un itinéraire iconoclaste et poétique sous la forme d’une (contre) visite-guidée des fausses spécialités locales.

Distribution


Jeu :
Christophe Arnulf, Chrystelle Chopin, Marc Chevillon, Didier Grebot, Etienne Grebot, Guy Martinez, Frédérique Moreau de Bellaing, Michel Mugnier, Florence Nicolle, Philippe Nicolle, Martin Petitguyot, Julien Pillet, Pascal Rome et Jacques Ville.
Coulisses :
Sylvie Bouillot, Anne Chignard, Nicolas et Alexandre Diaz, Florent Gauthier, Pierre Mathiaut, Boa Passajou, Carolyne Patamisi, Laurence Rossignol, Louise Vayssié.

Avant tout, Sens de la Visite offrait au spectateur le choix du regard :
Libre à lui de suivre le spectacle d’une visite guidée, avec ses faux personnages historiques et ses légendes, mais libre à lui aussi d’observer les coulisses d’un événement « politico-médiatico-culturel ».
Il partageait alors la destinée de ceux qui racontent, ceux qui regardent, ceux qui jouent, ceux qui transpirent, ceux qui font des miracles, ceux qui en vendent, ceux qui votent, ceux qui achètent, ceux qui payent, ceux qui profitent.

Bref, Sens de la Visite, c’était tout le théâtre d’une représentation.

Période de tournée : de 1996 à 2001

Nombre de représentations : 40